C'est parti pour les semis cru 2017 (j'espère que ce sera un bon cru !) !!!!!!!!!

On investit un peu

P1100813

 

des plaques de semis (réutilisables d'une année sur l'autre) pour les graines transplantables, mon choix s'est porté sur ce produit car finalement, c'est vrai que l'on a besoin de très peu de terreau, pas besoin de monopoliser les godets comme l'an dernier et quand il a fallu transplanter, je me suis trouvée un peu à court. 7 euros les 3 plaques de 60 alvéoles chacune. (pour l'instant, je n'ai remplis qu'une plaque)

des godets de tourbe (3€ les 24) pour les graines qui ne supportent pas la transplantation (pavots etc). Le godet pourra être planté directement en terre sans déranger la plante et se désagrègera.

et bien sûr, du terreau à semis (attention, celui de Botanic est enrichi ce qui ne convient pas à toutes les graines (par ex les primevères qui veulent un terreau très pauvre)

Je sors mes graines du frigo ("chérie, qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Si tu as faim, il y a qq graines !")

 

Pourquoi au frigo ? Certaines graines ont besoin d'un coup de froid pour pouvoir germer, sortir de leur dormance, il est donc préférable de les conserver dans un endroit frais. Attention, j'ai bien dit réfrigérateur, pas congélateur ! Ce sont aussi ces graines qui doivent être semées en période froide et à l'extérieur ou en serre froide. J'ai choisi de les semer en serre froide (mon atelier exposé sud, mais pas du tout chauffé). Naturellement, ce n'est pas parce que je vais les semer maintenant, qu'elles germeront plus vite. Non, elles germeront quand la température sera idéale pour chacune (ex : le pavot germe à  13°, mais les ancolies germent entre 18 et 24°, pourtant, elles ont besoin d'un coup de froid afin de sortir de leur léthargie)

J'ai semé fin, très fin, c'est à dire que j'ai semé peu de graines pour que les pousses ne s'étouffent pas entre elles et que je n'ai pas trop besoin de supprimer des pousses (je déteste ça et pourtant il le faut quand on a semé trop dru), j'ai recouvert de très peu de terreau, voir pas du tout recouvert pour certaines car la plupart sont des graines très petites, minuscules et elles ont besoin de lumière pour germer (en plus du froid puis de la chaleur ensuite). Ca parait compliqué, mais je vous assure que c'est facile à retenir !

Pour certaines, j'y suis même allée à la pince à épiler pour semer clair (les ancolies) ! Je sais, je suis folle !

Et voilà le résultat après une après midi de semis. Ca prend un peu de temps, mais le jeu en vaut la chandelle !

 

les semis en plaque (que j'ai numérotés et chiffrés un peu comme la bataille navale  pour reporter dans mon cahier de semis) : daucus carota Dara, polemonium blue, bambino blue et alba, thalictrum delavayi, ancolie rose queen, mix, Black Barlow et Ruby Port, astrance major buckland et Shaggy,

 

les semis en barquette de récup (tout est bon à récupérer, ça sert toujours en période de semis mais attention, pensez à faire des trous dans le fond !) avec séparations pour ne pas mélanger les différentes variétés : dans celle-ci, rien que des verbascum (j'adore cette fleur que je n'ai pas au jardin, j'espère que ça lèvera) nigrum, rosette, album, phoeniceum et blatteria alba

 

P1100830

semis en godet de tourbe : les pavots (Blanc, dark plum, lila ruffles, Islande, blanc de perse, black mix, double) mais aussi les penstemon (Dark Tower et strictus), le dicentra scandens (un coeur de Marie grimpant qui m'était inconnu), les agastache alabaster, blue fortune et golden jubilee

Les petites plantules que vous voyez en godets sont les lupins russel mix (germé le 1 février), white gallery (germé le 2 février) et de montagne (germé le 8 février) que j'avais semés à l'intérieur le 27 janvier. Ils se portent bien et certains on même la 3ème feuille qui sort. Je les ai mis en serre froide car dans ma véranda chauffée, ils avaient trop chaud !

 

P1100831

toujours en barquette récup dont je ne citerai pas le nom (quand je vous dit que tout s'utilise !) : des primevères achetées chez le célèbre Barnhaven (acaulis casquet, border auriculas et polyanthus mixed victorians). Si ça germe et si j'arrive à les mener à l'âge adulte, je serai très fière car ça m'a l'air un peu délicat quand même ! Barnhaven met très peu de graines dans ses paquets, pour preuve qu'il ne sert à rien de semer en trop grand nombre. J'ai encore réussi à ne semer que la moitié, au cas où ça louperait que je puisse retenter ma chance !

On tasse légèrement avec le doigt pour que la graine adhère bien au terreau, on arrose finement (au pulvérisateur c'est le mieux), juste ce qu'il faut pour ne pas noyer la graine.

 

P1100828

Si on peut, on couvre avec des barquettes percées ou avec un film alimentaire élastiqué au godet. Voilà mes mini serre de récup (pas besoin de beaucoup de matériel coûteux) qui permettront au terreau de ne pas se déssécher trop vite en gardant une petite atmosphère humide propice à la germination. Pensez à surveiller vos semis régulièrement.

C'est année, je suis fermement décidée à réussir mes semis de vivaces.

Je vous donnerai des nouvelles dès que  la première pousse apparaitra, mais certaines de ces  graines peuvent mettre jusqu'à 90 jours à germer ! Le semis est affaire de patience, mais c'est tellement gratifiant quand ça fonctionne ! Il faut prendre ça comme un jeu !

Suivront bientôt les semis de printemps.....