La douceur automnale du jour (14°) m'a fait sortir terreau, bêche, gants et sabots de jardin. J'en profité du soleil et de la température pour planter mes rosiers André Eve reçus lundi (et oui, l'automne est le meilleur moment pour planter les rosiers en racines nues).

A l'arrière de la maison, dans le futur massif, j'ai donc planté Jacqueline (Dupré), Alfred (attention, c'est une dame ! Mme A. de Rougemont) et Rose (Blush), 3 rosiers buisson aux roses parfumées qui ne monteront pas très haut. Ils ont rejoint quelques vivaces plantés le mois dernier.

jacqueline du pré H120cm D60 B

Jacqueline...

(j'adore la simplicité de sa fleur aux étamines qui tranchent sur un coeur rosé)

mme alfred de rougemont H90cm D60 B

Alfred....joliement juponnée

rose blush H90cm D60 E

Rose....délicatement blushée !

Avec ma commande, j'ai reçu un rosier en cadeau "The fairy", un polyantha

rosier polyantha the fairy

Il parait qu'il est presque inratable, à l'aise partout, jamais malade, peu exigent et vigoureux, qu'il fleurit de juillet jusqu'aux gelées. Ses fleurs passent par différentes nuances de rose, il va au soleil ou à la mi-ombre. Son port est buissonnant, souple et étalé, plus large que haut (mais il parait qu'il peut monter jusqu'à 1m60 s'il trouve un support). Il s'adapte à tous les sols pas trop humides, même ingrats et secs et à tous les climats.

Seul défaut, la fleur n'est pas parfumée et il ne faut pas vouloir qu'il "se tienne bien".

Mais mais mais, on dirait qu'André Eve a vu mon jardin ?????!!!!!! Comment a-t-il su que c'était tout à fait celui là qu'il fallait pour un horrible petit coin devant la maison, tout mangé de chiendent, sec comme un coup de trique, avec la vilaine boite EDF à cacher ? Ni une ni deux, j'ai enlevé les racines de chiendent et j'ai planté The Fairy. On va voir s'il sait s'accomoder de ce coin là. Réponse l'été prochain !

POur installer le rosier The Fairy, il a fallu que je déplace un oeillet, le delphinium pacific giant blue jay et la clématite Henryi qui sont allés rejoindre le futur massif (sauf l'oeillet). Ca tombait bien, ils végétaient là où ils étaient, peut-être profiteront-ils mieux à leur nouvel emplacement.

delphinium blue jay P0316

Clematite-Henryi

Arrivez-vous à trouver le bon emplacement du premier coup ? moi jamais ! Il faut toujours que je déplace les plantes, soit elles ne se sentent pas à l'aise là ou je les ai mises, soit je les plante trop serré...

Il faut que je vous montre comme mon gazon a bien poussé depuis presque un mois

P1100597

(vue de la fenêtre de mon bureau)

J'ai aussi planté les derniers bulbes achetés en bordure d'allée menant à la maison (rendez vous au printemps prochain pour les découvrir !)